« Patients » – Grands Corps Malades

« Patients » – Grands Corps Malades

11 views
0

Il y a une quinzaine de jours, sortait Patients, l’adaptation de l’œuvre autobiographique de Grand Corps Malade.

Nous avons eu la chance d’être invités en avant-première pour visionner le film, par l’UGC Cinétudiant, initiative étudiante bordelaise. Ainsi, tant qu’il est encore en salle je me précipite pour vous en parler et vous donner envie d’y aller.

Car oui, ça vaut sacrément le coup à mes yeux.

Pour pitcher rapidement, le film raconte le séjour dans un centre hospitalier dédié aux para- et tétraplégiques de Grands Corps Malade, interprété par Pablo Pauly (connu pour l’incontournable « En Passant Pécho »). Celui-ci s’étant blessé en plongeant dans une piscine, et étant à présent paralysé. Nous suivrons alors le quotidien de Fabien, et de ses camarades paraplégiques ou tétraplégiques.

Alors venez découvrir à présent pourquoi ce film nous a tant plu !

patients-le-film-01-3-1080x720

Hooked on a Feeling

La première grande force de l’oeuvre, c’est un indispensable de ce genre de drame à mes yeux.

L’équilibre !

Tout au long du film, on se laisse porter par une histoire qui n’est jamais tournée uniquement vers le pathos. On ressent de vraies joies comme des peines, et c’est ça l’équilibre dont je parlais et qui est si important.

En effet, en plus d’éviter au film d’être une morne suite d’évènements tragiques, cela déclenche des revirements émotionnels qui vous mettront en état de faiblesse. En te laissant aller d’une émotion à l’autre, dans cet état de faiblesse, les effets comiques et tragiques sont décuplés.

Le film en est vraiment touchant.

 

Pas aveugles, mais presque !

En plus de cela, le réalisateur nous place au plus près d’un seul protagoniste (Grand Corps Malade), ce qui implique que nous n’avons pas plus d’informations que lui. Point de vue subjectif donc, rien de bien surprenant.

L’intérêt pourtant est très louable et l’effet fonctionne à merveille :

On est plongés dans le même inconnu que le personnage.
On vit alors ses désillusions, ses doutes, etc.
C’est un excellent moyen de montrer comme les Patients du film et de manière générale sont dans le brouillard. Il leur est impossible de savoir de quoi sera fait leur futur ou celui de leurs proches, et de leurs amis du centre.

Tous ensemble, ils se voilent la face, se soutiennent, se repoussent, créant une unité assez agréable à voir.

 

Des Personnages de Tragi-comédie

PATIENTS-3-RADIO-VLEnfin, je tiens à faire une mention spéciale à tous les protagonistes autant en tant qu’acteurs, qu’en tant que personnages.

Les médecins, bienveillants et maladroits, exubérant mais indispensables, le meilleur des soutiens au prix de quelques ratés parfois.

Les patients, à la motivation variable, à l‘espoir défectible, aux rêves inatteignables.

Les familles, qui ne comprennent pas tout, qui s’inquiètent et qui se rassurent.

 

Tous ces personnages sont plus ou moins bigarrés, mais surtout malgré cet élan tragi-comique, très justes. L’éxagération vient des situations et non des personnages, ce qui les rend plus vrais. Et surout la fraîcheur dans le jeu des acteurs donne corps au film.

 

Vous ne verrez pas le temps passer.

Allez le voir !

About author
Photo du profil de Romain - Hak - Q.

Your email address will not be published. Required fields are marked *