Orange is the new Black !

Bienvenue derrière les barreaux pour un voyage carcéral des plus décalés, entre déviance, drame et comédie.

Oubliez la violence et l’horreur d’Oz (pas le magicien, la série en prison là…), au menu de la cantine ce sera chamailleries, douceur et lesbiennes !

Car oui, Orange is the new Black (adaptée d’un bouquin et diffusée depuis le 11 juillet 2013 sur Netflix) c’est 15 mois ferme pour une jeune femme qui paye les erreurs de sa jeunesse dix ans après, pas très réjouissant… Mais c’est bien là que vous vous trompez !

Bien que sous couvert de destins tragiques pour la plupart, les personnages (qui n’en sont que plus attachants) ont inventé un vrai monde dans cette prison.

Les héroïnes, coupées de l’extérieur, où les personnages semblent parfois bien plus enfermés que nos héroïnes tant ils semblent tourmentés par la situation d’éloignement qu’ils vivent, ces femmes ont inventé une vraie mini-société.
Laura-Prepon-Orange-Is-the-New-Black
La vie en prison est pleine de rebondissements pour Piper et vous n’avez pas fini de vous amuser avec des personnages hauts en couleur, parfois touchants, aux histoires surprenantes et aux vicieuses querelles. De la caricature de garde pervers à la Junkie en manque, de la chapardeuse insolente à l’implacable chef, vous ne risquez pas de vous ennuyer.

C’est ce genre de série dont j’ai entendu le nom au hasard d’une conversation, et qu’après avoir curieusement regardé le premier épisode, comme par le trou d’une serrure, j’ai dû en regarder 5 !

Tant de tensions et d’émotions sont apportées par les personnages et leurs histoires qu’ils en deviennent diablement attachants.

Si vous vous retrouvez enfermés chez vous, jetez un œil au travers des barreaux, les visites sont autorisés, et c’est sur Netflix depuis le 15 Septembre 2014 !

About author
Photo du profil de Ilyas - Skull - B.

Your email address will not be published. Required fields are marked *