Neo, des costars et des robots : La matrice expliquée à ta mère en 4 leçons

Alors que tu passais une super soirée en famille, tu auras peut être remarqué l’air dubitatif de tes parents qui n’auront rien bité à ce qu’il se passe. Toi, tout fou, leur disant à la fin que décidément c’est vraiment de la boulette Matrix, eux, blasés – s’ils ne dorment pas déjà – qui t’indiquent que ça servait à rien de faire quelque chose d’aussi compliqué pour justifier des scènes d’actions improbables.

Je sais ça te paraît révoltant, et je te soutiens, mais sache que ce n’est pas leur faute s’ils n’ont pas aimé, il faut bien comprendre que pour ta maman, un ordinateur, ca permet juste d’envoyer des « courriels ». Sans compter que la notion de « réseau informatique » lui donne des vertiges.

Mais La Tomme Crochue est là pour toi, et te propose un petit guide à l’usage des Néophites (et des Néophiles).

 

1. La matrice c’est comme Internet

Ce que tu peux dire :

Enfait, tout se passe dans un futur lointain où les robots ont pris le dessus sur les êtres humains. Quelques centaines de personnes vivent encore recluses et cachées dans la ville de Sion, tandis que tous les autres sont enfermés dans des cocons toute leur vie afin d’alimenter lesdits robots en énergie. En gros, les humains sont la centrale nucléaire d’à côté.

Les champs d'humains, sympa !

Les champs d’humains, sympa !

Tous ces humains en sommeil dans des couveuses sont connectés à un méga ordinateur qui leur simule une existence dans La Matrice. Dans la matrice, en plus des humains connectés, il existe différents programmes, matérialisés sous forme de personnes pour gérer les points clés de cet univers.

 

 

 

Ce qu’elle va comprendre :

Les robots ont asservi les humains et les laissent vivre dans une simulation de vie, et y’a des gens qui sont pas de vraies personnes, jusque là tout semble compris.

2. Pourquoi tous ces personnages ont une importance et un sens ?

Ce que tu peux dire :

Comme tu l’auras expliqué, certains humains sont connectés à la matrice et une petite minorité ne l’est pas avec parmis eux :

Morpheus, dont le nom évoque Morphée, soit le sommeil. Il est le capitaine du Nabuchadnezzar, portant son équipage à la recherche de l’élu. Morpheus est tel un prophète, et on peut penser qu’il représente la part de rêve et d’espoir de l’humanité. C’est pour cela qu’il sera le guide de Neo lorsqu’il l’aura extirpé du rêve qu’est la matrice.

Une des nombreuses illustrations du choix dans le film

Une des nombreuses illustrations du choix dans le film, Morpheus projette à Neo son reflet, c’est ainsi qu’il se perçoit lors de son choix, il choisit pour lui pas pour celui d’en face et les deux choix sont visibles en parallèle, le refus de la bleu et la prise de la rouge

Trinity, impuissante lorsqu’il ne s’agit ni de gymnastique, ni de séance de tir, est à l’image de l’amour, puissante et vulnérable. C’est notamment l’amour qui liera Néo à elle qui forcera l’élu à faire un choix à la fin du second épisode : La sauver, ce qu’il fera au péril de son existence et de celle de Sion, ou mettre fin au renouvellement de la matrice (qui a donc eu lieu entre Reloaded et Revolution).  

Les autres personnes dans la matrice qui ne sont pas des humains sont des programmes, en voici des exemples :

L’oracle, elle est un programme qui a pour mission de guider l’élu, mais elle ne lui apportera aucune réponse, elle représente le doute, le questionnement et ses dialogues avec les différents protagonistes le montrent bien. Elle ne peut voir au delà des choix de Neo, car celui-ci ne réponds pas à une logique habituelle pour les programmes, ce qui explique en soi tout le film (Cf. Neo plus bas).

L’architecte, lui c’est un sacré filou, en effet, ses deux seules apparitions feront l’objet de discours incompréhensible pour l’oreille non entraînée, il a pour but d’énoncer les règles, et a programmé la matrice, c’est donc lui qui choisit les règles qui régissent la vie des êtres dans la matrice. Il explique qu’à l’origine, la matrice était sensée être utopique, mais que les hommes n’y sont pas parvenus, d’où les « reboots » réguliers de celle-ci.

Il est le premier à tenter de stabiliser le système extrêmement complexe qu’est la matrice, une simulation trop complexe pour être stable (et le vecteur d’instabilité est concentré en Néo, Cf. Neo plus bas).

Les agents, ce sont ces hommes en costume noir, lunettes noires et oreillettes. Ils ont pour mission de traquer les anomalies dans la matrice, ce sont des super programmes entraînés pour surpasser toute entité ou presque de la matrice. On les rencontre la première fois quand ils tentent d’empêcher Neo de sortir de la matrice, puis à diverses occasions, tentant de le stopper. Leur leader est :

L’agent Smith, en dehors d’être un grand malade, follement bien interprété d’ailleurs, il est dans le premier volet, un simple agent, traquant Néo. Puis il opère un revirement lorsqu’il explique à Morpheus que pour lui l’humanité est un virus, une maladie incontrôlée qui infeste l’environnement et le détruit.

S’il est ainsi, c’est qu’il est l’antagoniste principal de Néo, son opposé total, et qu’elle ne sera pas votre surprise quand vous comprendrez son objectif final.

Le mérovingien, parmi les meilleurs interprètes de la matrice, Lambert Wilson se fend d’un personnage français L'homme le plus classe de la matrice putain !et réputé comme le plus dangereux de la matrice. Il est la plaque tournante des informations dans la matrice, un genre de mafieux si tu veux. Pour la petite anecdote, ses gardes du corps fantomatiques/albinos sont connus comme étant des versions antérieures des agents nés à la création de la matrice et récupérés/hackés au service du mérovingien.

 

 

Et enfin NEO :

The One was a Punk

The One was a Punk

En résumant nous disions qu’il était l’élu, anomalie de la matrice. Mais alors qu’est ce que ça veut dire ?

On le présente comme le reste de toutes les divisions infinies. Plus simplement, il est l’agrégat d’incertitudes qui peuvent rester dans l’ensemble des calculs des programmes de la matrice. Il a ainsi la capacité de transcender le code de la matrice, et c’est ainsi qu’il a été notamment capable de battre à plusieurs reprises les agents.

Ce qu’elle va comprendre :

Tous ces gens ont un rôle, mais c’est pas très clair cette histoire de programmes et de réseau.

 

3. Et à la fin, il se passe quoi ?

Ce que tu peux dire :

Depuis le début on disait que Néo était l’élu, mais il ne l’est pas vraiment. En effet, il l’était tant qu’il était le seul à devoir faire un choix. Et jusque là, Néo devait toujours faire le même choix, sauver Trinity. Cela impliquait alors forcément la destruction de Sion, et ainsi le renouvellement de l’espèce humaine partant de quelques êtres seulement, et recommençant ainsi la boucle.

Seulement dans le premier épisode, lorsque l’agent fais face à Morpheus, il enlève son oreillette et laisse sortir son dégoût. A ce moment là, il fait un choix et devient comme Néo, un programme transcendant la matrice, dont l’objectif devient alors de prendre le contrôle de la matrice pour ainsi éviter tout renouvellement et détruire l’espèce humaine.

Ici, L’agent a fait le choix que Neo n’a jamais pu faire, abandonner Trinity/l’humanité, sans aucun profit personnel.

Et cette fois-ci, Néo ne peux plus faire le choix, il a déjà été fait par Smith, et il devra, s’il veut sauver Sion, puisque c’est tout ce qu’il lui reste comme choix, se rendre auprès des robots pour leur proposer un deal :

Smith a infesté la matrice, leur modèle vérolé n’est plus viable, et ils sont donc potentiellement en passe de perdre le contrôle sur l’énergie émanant des fermes humaines. Néo n’est d’ailleurs plus capable de « battre » Smith, celui-ci l’a dépassé car plus qu’un humain qui en faisant un choix transcendait les lois de la matrice, Smith est un programme qui a fait un choix, il baise la logique avec élégance le cinglé !

Alors pourquoi Néo tente le coup, l’agent ne le comprend pas. Cela le dépasse car il n’est pas humain, mais peu lui importe, comme il a la nécessité de prendre possession de Néo, après avoir ingurgité tous les autres, oracle incluse. Néo se suicide dans une imagerie christique puissante et évocatrice, c’est la raison pour laquelle il s’est rendu au cœur du système matricielle (le monde des robots).

screenshot.17 (Small)

Il sert donc à catalyser le programme qu’est l’agent en lui, pour que les robots qui l’auront isolé puisse détruire cette anomalie.

Le monde est alors renouvelé par les robots, mais cette fois-ci l’humanité n’a pas été détruite, et les robots laissent une chance à Sion de devenir le futur de l’homme.

Ce qu’elle va comprendre :

Absolument rien, en même temps elle ne fait aucun effort.

4. « Mais maman je révise ma Philo »

Ce que tu peux dire :

Le principe de la matrice est une représentation de l’allégorie de la Caverne de Platon, qui sous entend que si l’on a jamais vu le monde extérieur, de simples ombres projetées peuvent sembler être des choses existantes, mais si une personne a vu cela, et qu’il le rapporte à ses camarades, ceux-ci l’excluront et rejetterons ses idées. C’est résumé et très vulgaire, mais je suis sure que l’internet regorge d’informations de spécialistes à ce sujet, car moi je suis une bille en philo :).

Ce qu’elle va comprendre :

Que tu te fous bien de sa gueule, car ça n’a pas beaucoup fait monter ta moyenne il me semble.

 

Merci à toutes les mamans pour leur participation, et restez branchés !

 

 

About author
Photo du profil de Romain - Hak - Q.
Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *