Fargo – Vacances à la Neige !

Fargo – Vacances à la Neige !

3 views
0

cristin-milioti-rejoint-la-sasion-2-de-fargo-essentiel-series-1Dans le froid de l’hiver, dans la petite ville reculée de Bemidji, seule l’épaisse couche de neige permanente est blanche, et l’obscurité noire. Mais à cette époque, la couleur qui fut omniprésente fût le rouge. Le rouge de la colère, de la jalousie et du sang.
C’est ainsi que l’on pourrait au mieux décrire Fargo.

 

Mais attention, je vous parle bien d’une série.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’excellent Fargo des frères Cohen a été adapté en 2014 par Netflix pour notre plus grand plaisir.

 

Mais revenons à nos moutons, ceux là même qui furent témoin, coupables, victimes de la tuerie qui eût lieu dans ce Fargo ci.

 

Et notre premier mouton, incarné par un brillantissime Martin Freeman, s’appelle Lester Nygaard. Nous parlons ici d’un commercial en assurance d’une quarantaine d’année, plutôt gringalet à qui rien ne réussit, qui au détour d’une rue se fit agressé par un ancien camarade de lycée à présent patron d’une firme de transport, toujours aussi méchant, en cela que Lester se retrouva quelques heures plus tard à l’hôpital.

 

Mais ce n’est pas un mouton qu’il y rencontrera lors de sa longue attente, mais bien un loup. En effet, notre pauvre Lester fait ici la connaissance d’un étrange personnage grisâtre et énigmatique, à qui il contera ses mésaventures.

C’est ainsi que l’étrange individu proposera à Lester un moyen simple de régler ses problèmes. Mais un grand industriel de cet acabit ne se laissera pas faire, soutenu par un réseau mafieux équipé, et professionnel.

Je m’en voudrais de vous en dire plus alors je me contenterai de vous laisser mes modestes impressions sur Fargo, une série à la réalisation d’une rare qualité.

 

Fargo nous invite à plonger au coeur d’une intrigue folle (voire cinglée) empruntée aux frères Cohen qui se voit ici reprise, avec brio, sur un format bien plus long car on parle ici de 10 épisodes nous racontant l’histoire du film.

En plus de cela, on nous offre un casting irréprochable, et notamment des seconds rôles charismatiques, tantôt attendrissants, tantôt impressionnants et toujours ancrés dans un réalisme qui crée un réel attachement. Vous retiendrez votre souffle à chaque danger, et on peut dire qu’il y en a !

Musique et ambiance vont de pair avec des images propres, réalistes et parfois contemplatives, mais toujours au service de l’intrigue. Les scénaristes se permettront même d’intégrer des personnages loufoques et inquiétants sans pour autant porter atteinte à cet impression de réalisme indissociable de Fargo.

Ajoutez à cela un travail sur la lumière, les couleurs et les environnements parlant, sans fioriture, et vous toucherez du doigt une vraie petite perle.

 

Sous couvert d’une mise en scène soignée, de plans magnifiques, et d’ambiances prenantes, ce qui vous sera conté ici, aussi absurde que cela puisse paraître est une histoire vraie.

 

 

 

 

En cadeau, le trailer de la saison 2 😉

 

About author
Photo du profil de Romain - Hak - Q.

Your email address will not be published. Required fields are marked *