Daredevil – Le démon de Hell’s Kitchen

Lorsque je vous dis « Daredevil » vous pensez tout de suite au film de Mark Steven Johnson avec Ben Affleck non ?! Et bien vous vous trompez puisque nous allons aborder la nouvelle série éponyme Netflix Original.
En effet, Drew Goddard, ancien scénariste de Lost, a entrepris la tâche d’adapter les histoires de ce super-héro de comics au format série-télé. Voyons voir alors de quoi il retourne !

Nous sommes propulsés dans Hell’s Kitchen à New York où Matt Murdock “Attorney at Law” (et oui c’est encore un avocat, on aime bien les avocats chez La Tomme Crochue :p) revêt son habit noir pour défendre la ville lorsque la nuit tombe. Il se retrouve donc à combattre le crime de jour comme de nuit.Saul-dardevil
Cependant, nous sommes loin du cliché du super-héro indestructible. Ici, Matt est un homme aveugle doué de capacités extra-sensorielles et d’une fabuleuse résistance au coup, sans compter son talent pour le combat (ils sont un vrai régal et d’une rare qualité pour une série). Mais nous ressentons également sa fragilité tout au long de l’histoire. Cette sensation est décuplée par le fait qu’il ne porte pas sa fameuse combinaison rouge. Nous ressentons donc son humanité et comme tout homme, il n’est pas invincible.

Cette série aborde les préquels de Daredevil. Nous suivons la naissance de ce héros peu connu par le grand public.

Nous nous plaisons donc à suivre Matt dans sa lutte contre le crime mais également à voir comment son combat se déroule de jour. Avec son ami Foggy, ils ont ouvert un petit cabinet d’avocat où il tente de défendre les gens qui en ont réellement besoin ( les gens bons !).

En effet, la série se déroule en deux temps, le jour l’enquête criminel suit son cour et Matt Murdock ainsi que les personnages secondaires (tous attachant et obtenant une place crédible et nécessaire dans l’intrigue) apportent toujours plus de ramifications nécessaires à la croisade nocturne du Démon de Hell’s Kitchen.

L’intrigue est bien ficelée et le rythme de la série suffisamment « lent » pour nous permettre de la comprendre et de la suivre aisément. En effet, de nombreux noms sont prononcés au fur et à mesure de l’avancée de l’enquête qu’il nous faut retenir et lier les uns aux autres.

Nous ne pouvons finalement que vous recommander cette série fidèle aux comics et qui ravira très certainement les fans de l’univers Marvel et des comics en général mais aussi les moins avertis qui retrouveront tout de même l’intrigue palpitante d’une série de fiction aux contours très noirs.

Et comme l’a écrit Stan Lee par le passé : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités !

About author
Photo du profil de Ilyas - Skull - B.
Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *