[ALLTTA] Portraits Chinois & Polyptyques Multimédia

Pour venir clore notre série Hip Pop Culture, nous nous sommes fait la remarque suivante : Le Hip Hop est un art référencé et inclu dans notre culture comme on a pu le prouver plus tôt. Ainsi, nous avons demandé aux membres d’Alltta qu’elles œuvres et artistes avaient pu les inspirer ou les font vibrer. De leurs réponses, nous vous présenterons quelques œuvres à notre sauce. Commençons voulez-vous ? 

 

Mr. J. Medeiros

Quand J nous a parlé littérature, force est d’avouer qu’on était presque largués, avec des références à Nietzsche ou à Ayn Rand. Pas évident de s’attaquer à de la philo quand on verse dans le divertissement.

Alors plutôt que de vous raconter des conneries, je vais faire ce que je sais :

 

A un pas de Bioshock

En effet, quand J. évoque Ayn Rand ça m’a de suite fait penser à Bioshock qui veut donner un point de vue de ce qu’est l’objectivisme et ce vers quoi il mène. Le lien n’est pas caché bien loin car dès les premières minutes, le bâtisseur de Rapture, cité sous-marine fantasmagorique, se dévoile sous l’habile nom d’Andrew Ryan – partiel anagramme d’Ayn Rand.

MLRGys5n[1]

En nous faisant découvrir une ville voulue utopique – qui se révélera finalement être une dystopie – les créateurs du jeu mettent en exergue les dérives d’un mode de pensée qui se passe de limites sociales, politiques ou morales.
Si vous aimez les ambiances froides et pesantes, et que vous voulez voir en quoi le contrat moral, social, la hiérarchie et les croyances impactent nos comportements, alors foncez, ce sera un petit clic pour vous, mais un grand scroll pour la philosophie.


Shakespeare, de la plume à la gâchette

 

Its musical, I like his themes : tragedy, romance, always being spiritual but he still feels cool, not religious but very real and his words ! He invented his own language.

Ah le théâtre ! S’il est un dramaturge incontournable, c’est bien ce britannique de légende (et je parle pas d’Highlander).

Si pour autant le théâtre classique vous effraie, Baz Luhrmann a la solution.

Réalisateur de l’adaptation très libre de Roméo et Juliette à la sauce Westcoast, on retrouve une touche moderne américaine appuyée dans l’oeuvre re-titrée avec grande modernité :

Romeo + Juliette.

Fans de la première heure de Leonardo Di Caprio, ou ennuyé du théâtre que vous trouvez trop pompeux, c’est pour vous la solution d’enfin pouvoir vous la péter en dîner mondain ou autre soirée bière/Pizza lorsque vous raconterait comment le meilleur ami de Romeo, tristement assassiné (après 400 ans on parle plus de spoil si ?) hurlait alors : “QUE LE DIABLE SOIT DE VOS DEUX MAISONS” (maintes fois samplés en HipHop d’ailleurs).

 

Tarantino, de la gâchette à la plume

Je dois bien avouer que je ne suis pas le mieux placé pour parler du bonhomme, n’étant pas aussi fan que beaucoup de certaines de ses oeuvres.  
Mais la remarque de J. à son sujet était pertinente et pas bien surprenante après nous avoir parlé de Shakespeare :

J’aime Quentin Tarantino, il peut passer 70% de son film sur des dialogues et ça reste hyper intéressant.

Et il faut bien admettre que nombre de ses œuvres ont tout de succès dramatiques à faire brûler les planches !
Des Huis-Clos tendus que sont Reservoir Dogs ou The Hateful Height, aux westerns modernes à la Kill-Bill, on retrouve souvent des protagonistes à la verve vive et dont les mots sont aussi acérés que leurs lames.
En parlant de Western, on notera d’ailleurs que ce n’est pas un hasard si ce sont les références les plus visibles dans le cinéma de Tarantino après le cinéma. Après tout, ne s’agit-il pas de duels tendus entre des personnages iconiques et historiques comme souvent dans le drame qu’il soit grec ou contemporain ?

D’autant plus qu’avec les acteurs habitués du réalisateur, on retrouve vite le grain de folie que des comédiens les plus délurés.  

 

20Syl

 >20Syl[à J.] What was that film we’ve seen, absolutely crazy, about a guy finding some washed up corpse on the beach ?
(C’était quoi ce film complètement barré qu’on a vu ? Avec ce gars qui retrouve un cadavre échoué sur la plage ?)

> LTC – Swiss Army Man ?

> Swiss Army Man ! That was crazy !
(Swiss Army Man ! C’était carrément dingue)

Avoir aimé le même film qu’un de ses artistes préférés, ça fait forcément plaisir. Mais je dois bien avouer qu’ici je jouerais la facilité en vous refilant le pitch qui traîne depuis quelque smois en brouillon dans les backstages de la Tomme Crochue :

 

Swiss Army Man – On kiffe à mort !

Une simple mise en bouche pour ne pas vous priver d’un film mortel !

La mort est souvent un sujet de rame épineux au cinéma.

Tantôt spectaculaire, tantôt poignante, c’est un moment qui permet une mise en relief des sentiments des personnages.

Parfois même, dans le fantastique, elle devient un ressort scénaristique permettant aux protagonistes de transcender leur état.

Mais j’ai il y a peu fais l’expérience d’une toute autre manière d’aborder le sujet grâce à une petite pépite : Swiss Army Man !

Je vous invite pour une petite virée fantasque avec Paul Dano et Daniel Radcliff qui nous pondent ici une prestation surprenante et poétique. Ici vous apprendrez comment le contact de la mort peut vous ramener à la vie, difficile d’en dire plus sans vous gâcher le plaisir.


Réalité Virtuelle

Après son projet de rampe sonore présenté dans l’interview, 20Syl nous a aussi confié avoir souvent été attiré par l’univers du jeu video, sans vraiment être un gamer, mais pour la dimension interactive qu’il apporte. Bosser sur un projet de réalité virtuelle est une idée qui le trotte par exemple, alors qui sait où cela pourrait le mener.

Dans le genre graphistes qui gèrent et interactivité Gorillaz s’est déjà prêté à l’exercice avec une grande réussite pour le clip de Saturn Barnz :

Alors qui sait, peut être que nous aussi nous pourrions bientôt faire face aux géants !

Facing Giants, ça continue sur Youtube pour encore 3 figures :

About author
Photo du profil de Romain - Hak - Q.

Romain - Hak - Q.

J'aime être vos yeux et apporter de nouvelles lectures à mes programmes et œuvres favoris. Mais soyons honnêtes j'fais beaucoup de jeux de mots plus ou moins bons et compréhensibles si vous ne l'avez pas vu. Et surtout j'adoooooooooooooooore le fromage avant tout !

Your email address will not be published. Required fields are marked *