[20syl & Label] On and one and on and One and 1 and 0 1 0011 0001 1100

Moi j’ai toujours la démarche de tout faire en autonomie totale, à l’époque d’Hocus on allait nous même à la photocopieuse faire les trucs et tout. On faisait les pochettes et on avait un regard sur les clips.

– 20 Syl

Il n’en paraît rien, mais cette phrase anodine de 20Syl racontant ses débuts a résonné à nos oreilles. En effet, avant notre interview, nous avons consulté tout ce qu’il avait déjà pu traiter au cours d’interviews ou de plateaux. C’est l’occasion de faire un tour du travail de nos confrères (des grands frères bien plus experimentés que nous par ailleurs) pour répondre à une question :

Comment la musique a évolué depuis 20 ans tant dans sa création que dans sa diffusion ?

Fais Né-tour : Diffusion de la musique et Collaborations artistiques

On plongera en premier lieu dans l’interview de Web2Day, dans laquelle on nous explique les enjeux d’une distribution mondiale et instantanée qu’offre Internet ainsi que son impact sur la création en elle-même.

L’arrivée d’internet […] du Haut Débit avec des plateformes type Myspace, on a vu d’un seul coup des trucs évoluer, un artiste qui bossait tout seul dans sa chambre pouvait toucher le monde entier. Là où nous avec nos cassettes et CDs autoproduits fallait qu’on aille chez les disquaires les déposer. On vaait du mal en tant que pure autoproduction à avoir une ambition au delà de la région.

Cet outil là [ndlr. internet] il est indispensable à la création.Que ce soit des collabs internationales et même nationales et même il m’est arrivé de faire des morceaux avec des Nantais simplement en échangeant des fichiers par Internet sans se voir quoi, quelque part c’est un peu triste mais on fonctionne beaucoup comme ça. C’est devenu un élément central dans la diffusion mais aussi pendant le processus créatif

Une interview pleine de bon ses à écouter immédiatement 🙂

Modèles économiques et abus (ft. Cabrel)

En deuxième partie de l’interview plus haut, on parle du marché de la musique, digitalisé, streamé, et abusé parfois.

20Syl nous donne un avis pondéré hyper intéressant.

On est resté sur des contrats du disque où les coûts de production, de fabrication étaient différents. […]  On est dans des schémas[…] qui sont batards et qui veulent plus dire grand chose.

Y’a besoin en effet qu’il y en ait qui ouvrent leur gueule.

Ndlr. Ca d’ailleurs ça se voit, et certains artistes sont arrivés trés tard sur ce type de plateforme, comme l’arrivé récente de notre cher Francis Cabrel, enfin officiellement.

Apres même si tu gagnes des miettes, t’es visible, des plateformes comme Spotify c’est aussi un système d’abonnés qui vont te suivre, être au courant de la musique que tu sors en temps réel.

 

En définitive : Labo ou Label ?

Quand 20Syl parle d’On and On Records, il nous raconte hyper naturellement que c’est comme un labo plein d’artistes qui collaborent, en atteste l’interview de Limonadier.

On bosse ensemble sur le label On est en contact permanent sur ce que font les uns, les autres

Et 20Syl n’a pas peur de copier le travail des autres comme il peut l’expliquer dans Copycat avec le rappeur Fashawn

A un moment, tu tombes amoureux du taff d’un artiste et t’as envie de faire ça. Quand on imite bien à un moment donné on se détache forcément de ses modèles et on finit par trouver son identité. Moi encore aujourd’hui y’a encore des prods qui sonnent comme un tel ou un tel car j’ai eu  envie de le reproduire pour me l’approprier. C’est mentir que de dire qu’on invente en permanence.

 

Sur ce, je vous laisse à ces interviews, et je vous dis à Samedi prochain pour notre dernier article de notre dossier Hip Pop Culture.

About author
Photo du profil de Romain - Hak - Q.

Romain - Hak - Q.

J'aime être vos yeux et apporter de nouvelles lectures à mes programmes et œuvres favoris. Mais soyons honnêtes j'fais beaucoup de jeux de mots plus ou moins bons et compréhensibles si vous ne l'avez pas vu. Et surtout j'adoooooooooooooooore le fromage avant tout !

Your email address will not be published. Required fields are marked *